Le théâtre en 2°A.S

 

Projet de classe

Lycée  Asma – Aïn-Beïda – 2007 / 2008

 

Projet réalisé par les professeurs du lycée Asma : 

M. BERKANI  Lazhar, Mme MOKHBI  Djannet & Mme BENDADA Souad

 

Ce projet s'inscrit dans le cadre du programme de la 2°A.S

 

 

PROJET :   Mettre en scène un spectacle pour émouvoir ou faire réfléchir.

 

Les étapes

 

I/   Négociations

Proposer à nos élèves de faire du théâtre ne nous "emballait" pas beaucoup parce que « faire du théâtre implique à la fois un besoin d’expression et un plaisir ».

Le besoin d’expression, notre élève n’en a aucune idée, donc il faut plus qu’une saynète pour l’en convaincre ; et le plaisir, il ne connaît pas encore...

Pour motiver nos élèves et les convaincre du « bien » que peut générer cette activité, il faut les mettre dans le « bain » ; et pour qu’ils y soient, nous devons négocier.

Les négociations sont engagées, voilà le marché :

« Faites de votre mieux et la note de l’évaluation continue sera excellente. » Marché conclu!

 

II/  Choix du texte

 

Le thème, la longueur du texte, et le nombre de personnages sont les éléments sur lesquels nous nous sommes basés pour choisir ce texte intitulé "A l’école" :

Le thème :

La saynète expose un problème que vivent nos élèves dans leurs établissements : la mauvaise influence des élèves démissionnaires.

Les élèves-acteurs , en jouant, se sentent directement concernés.

La longueur du texte :

Le texte n’est pas très long , il est composé de deux parties ( deux scènes ), et il se joue en 10 à 15 minutes.

 

Les personnages :

 

Les  personnages sont au nombre de cinq. Quatre filles et un garçon. Et les répliques Des « les autres » et des « les trois » sont données par les élèves-spectateurs.

 

À L’ÉCOLE

 

Première partie

Marion

(à Juliette qui apprend sa leçon) Dis, tu viens jouer ?

Juliette

Fiche moi la paix.

Marion

Tu nous avais promis !

Florence

C’est vrai

Ophélie

Laissez-la, vous voyez bien que mademoiselle ne veut parler à personne.

Marion

Pourquoi ?

Florence

Pourquoi ?

Ophélie

Parce qu’aujourd’hui c’est le jour du contrôle et elle a la frousse d’avoir une mauvaise note !

Juliette

Non, je n’ai pas la frousse, mais j’aime bien réussir ce que je fais, c’est tout !

Ophélie

Pour faire plaisir à son petit papa et sa petite maman !

Juliette

Exactement, et pour me faire plaisir à moi, aussi. Ça ne te fait pas plaisir, toi quand tu as des bonnes notes ?

Ophélie

Moi ? Je m’en fiche !

Juliette

Et quand tu te fais gronder par tes parents ?

Ophélie

Je m’en fiche.

Juliette

Et quand tu te fais punir ?

Ophélie

Je m’en fiche

Marion

Alors t’apprends pas tes leçons ?

Ophélie

Moi, jamais !

Marion

Oh là là, eh bien moi ma maman elle serait drôlement en colère !

Florence

Moi aussi.

Ophélie

Mais tu t’en fiches, c’est tout !

Marion

(à Aurélien qui arrive avec son livre ouvert) Et toi aussi tu t’en fiches des contrôles ?

Aurélien

Pas vraiment, non.

Marion

Alors t’apprends tes leçons ?

Aurélien

Oui, mais même quand je les apprends ça se passe mal.

Ophélie

Eh bien tu vois, c’est pas la peine de te fatiguer !

Juliette

Ah, c’est malin !

Aurélien

Je ne retiens pas les dates. Je n’y arriverai jamais, dans cinq minutes j’aurai tout oublié !

Juliette

Mais non il ne faut pas dire ça… Il faut dire que tu y arriveras. Si tu veux, je t’aide.

Ophélie

Si tu veux vraiment l’aider, il faut que tu lui donnes les réponses !

Juliette

Mais t’es bête, vraiment ! (à Aurélien) Non, je t’aide à apprendre !

Aurélien

Je veux bien, j’ai vraiment trop peur …

Ophélie

Oh le bébé !

Juliette

Fiche nous la paix !

Marion

(à Ophélie) Toi, t’as vraiment pas peur ?

Florence

T’as vraiment pas peur ?

Ophélie

Moi ? Jamais !

Les autres

Oh la menteuse !

Ophélie

Et vous ,vous n’êtes que des froussards !

 

Deuxième partie

Marion

(à Ophélie) Tu viens jouer avec nous ?

Florence

Tu viens jouer ?

Ophélie

Non.

Marion

Pourquoi ?

Florence

Pourquoi ?

Ophélie

Fiche-moi la paix !

Marion

(à Juliette) Qu’est-ce qu’elle a ?

Florence

Qu’est-ce qu’elle a ?

Juliette

Ben … ça s’est pas bien passé son contrôle.

Ophélie

Je t’ai demandé quelque chose, à toi ?

Juliette

Te fâche pas, mais tu peux lui répondre, à Florence !

Ophélie

Je lui réponds comme toi ce matin, elle m’embête !

Marion

Ben je savais pas, moi, mais c’est pas grave puisque t’as pas peur.

Juliette

Moi je crois quand même que ça va mal se passer chez elle, ce soir !

Ophélie

Oui, je vais prendre une de ces raclées.

Juliette

Tu l’as un peu cherchée, quand même.

Ophélie

Oh ça suffit !

Juliette

(à Aurélien qui arrive) Alors, ça va tu es content ?

Aurélien

Oui, super !

Juliette

Tu vois qu’il fallait y croire !

Aurélien

Oui, mais j’ai eu une de ces frousses !

Marion

C’est vrai t’as eu peur ?

Florence

C’est vrai ?

Aurélien

Ah oui, alors !

Marion

Et maintenant t’es content ?

Aurélien

Oui.

Marion

Et toi, tu n’avais pas peur, et maintenant t’es triste !

Ophélie

Oui.

Marion

Oh la la, c’est compliqué d’être grand !

Florence

C’est compliqué !

Les trois

Oui.

Marion

Moi ça me fait peur de grandir.

Florence

Moi aussi !

 

Source :    www.soc-et-foc.com/Memepaspeur.rtf

 

III/  Consignes

        1/  La lecture du texte à haute voix :

        L’élève doit s’écouter en train de lire le texte, tout le texte, ce qui lui permet de prendre conscience de ses erreurs de prononciation et ainsi corriger sa diction.

      

        2/  L’apprentissage du texte :

       Tous les élèves doivent apprendre le texte entier, c’est-à-dire tous les rôles.

 

IV/ Répétitions

       Avant de commencer les répétitions, il a été demandé aux élèves de former des groupes de cinq ( quatre filles et un garçon ), et de répartir les rôles entre eux. Ils ont été à la hauteur : les groupes ont été formés, les rôles répartis et appris par coeur.

      

       Les répétitions peuvent commencer.

 

       Outre les activités (de lecture, de grammaire, de vocabulaire et d'écriture) prévues dans le programme sur le discours théâtral en 2°A.S,  seront travaillés, ( explications et applications ) les aspects suivants:

1-     Le texte ( didascalies et ponctuation ).

2-     La voix ( intonations et courbes mélodiques ).

3-     Les gestes.

4-     L’occupation de l’espace ( la scène ).

 

V/  Sélections

        Au fur et à mesure que nous progressons dans la maîtrise ( toute relative ) de la saynète, des élèves plus performants émergent des groupes.

        Ce sont ces élèves qui sont sélectionnés  par leurs camarades pour représenter leur classe ( la 2ème L.2. ) et jouer la saynète devant les professeurs de français en séminaire au lycée Asma  le 08 Mai 2007.              

 

 

Présentation du projet (de la saynète jouée par les élèves du lycée Asma)

en format Power Point.   Bravo les enfants!

 
   

 

Ressources: D'autres documents ayant accompagné cet apprentissage:

 

1. Diaporamas "Connaître le théâtre" de Philippe Van Goethem. Mars 2004  /  Jan.2006

 

(ces documents avaient pour objectif de vérifier les pré requis et les pré acquis des élèves dans le domaine du théâtre).

 

2. Théâtres antiques.

 

 

«Faut-il, et si oui, comment enseigner le théâtre ?» Article paru dans le Quotidien d'Oran le 11.03.2007

 

 

La pédagogie du projet       Documents didactiques        Activités ludiques

 

Autres Projets de Classes:

 

Prospectus touristiques et autres activités réalisés par des élèves...

 

 

"Si vous êtes en quête de spiritualité, c'est à Guémar qu'il faut vous rendre".

Reportage réalisé par les élèves du lycée Saïd Abdelhaï à El-Oued

 

 

Théâtre: Projet réalisé par les élèves du Lycée Bouchoucha à El-Oued

 

 

Le théâtre algérien