Glossaire de la FAD

 

 

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y  Z

 

A

Accompagnement pédagogique
L'accompagnement ne consiste aucunement à transmettre un savoir. Il sert à motiver l'apprenant et à permettre à l'apprenant de s'approprier, à son rythme et selon son profil, son parcours de formation. Il assure la prise en charge de la problématique du stagiaire et la réponse en terme de solution simple, dans un délais fixé. Dans un dispositif de Formation Ouverte et à distance, on peut distinguer une fonction d'accompagnement technique, d'accompagnement social...

Acquis
Ensemble des savoirs et savoir-faire dont une personne manifeste la maîtrise dans une activité professionnelle, sociale ou de formation. Les acquis exigés pour suivre une formation constituent les pré-requis. (AFNOR)

Action de formation
Processus mis en oeuvre, dans un temps déterminé, pour permettre d'atteindre les objectifs pédagogiques de la formation.
Au sens légal les actions de formation financées par les employeurs se déroulent conformément à un programme. Celui-ci, établi en fonction d'objectifs pédagogiques préalablement déterminés, précise les moyens pédagogiques et d'encadrement mis en oeuvre et définit un dispositif permettant de suivre l'exécution de ce programme et d'en apprécier les résultats. (AFNOR).

AICC
Acronyme pour Aviation Industry CBT Committee. Ce groupe de travail issu des industriels de l'aéronautique, propose des recommandations pour soutenir l'interopérabilité entre les plates-formes, les outils et les ressources. Il existe trois situations d'interopérabilité :
- établir une communication entre la plate-forme et une les ressources pédagogiques ;
- pouvoir installer les ressources sur différentes plates-formes ;
- stocker, puis gérer les données de suivi du parcours des apprenants.
L'AICC a développé neuf "guidelines" et recommandations différentes (notées AGR). Sur ces neuf recommandations, sept ne possèdent aucun test formel :
AGR-002 - Coursware delivery stations
AGR-003 - Digital audio
AGR-004 - Operating/windowing system
AGR-005 - CBT peripheral devices
AGR-006 - File-based CMI Systems
AGR-007 - Courseware interchange
AGR-008 - Digital video
AGR-009 - Icon standards: user interface
AGR-010 - Web-based CMI systems.

Seuls AGR-006 et AGR-010 peuvent être soumis à une procédure de test aboutissant à une certification.
"AICC Compliant" désigne une conformité à une ou plusieurs recommandations. Cette compatibilité n'est vérifiée qur pour les AGR-006 et AGR-010 puisque, pour les autres, il n'existe pas de procédure de test de compatibilité. Cependant certaines sociétés se disent compatibles AICC ce qui est un indicateur peu informatif à cause de l'absence de tests de compatibilité.
"AICC Certified" permet de sélectionner les produits certifiés AICC par un laboratoire de test indépendant (certification accordée uniquement pour les recommandations 006 et 010.

Cf. Normes

Andragogie
L'art et la science de concevoir du matériel pédagogique pour aider les adultes à apprendre.

Apprenant
L'apprenant est une personne qui suit une e-formation, le stagiaire suit un stage et l'élève suit la classe... et son "instituteur".
Personne engagée et active dans un processus d'acquisition ou de perfectionnement des connaissances et de leur mise en oeuvre. (AFNOR)

Dans le cas d'un dispositif de formation ouverte et à distance qui repose "sur des situations d'apprentissage complémentaires et plurielles en termes de temps, de lieux, de médiations pédagogiques humaines et technologique, et de ressources", l'apprenant pourra éventuellement être, au grès de ces situations, l'étudiant, le stagiaire ou l'élève, bénéficiaire premier du dispositif de formation.

Apprentissage
Ensemble d'activités qui permet à une personne d'acquérir ou d'approfondir des connaissances théoriques et pratiques, ou de développer des aptitudes.

ASP
Acronyme pour "Application Service Provider". Mise à disposition et hébergement d'une application informatique sous forme de location (à ne pas confondre avec le langage de programmation de Microsoft).

Asynchrone
Qualité d'une communication ou d'un échange au cours desquels l'émission et la réception se font en temps différé (exemple : forum, messagerie...). Cette qualité est à opposer à synchrone.

Autodidaxie
C’est la capacité d’un individu à se former seul, sans recours à une médiation humaine.

Auto-évaluation
Évaluation par l'apprenant de ses progrès, généralement effectuée au moyen d'un questionnaire qu'il remplit seul.

Auto-formation
L'auto-formation désigne un processus par lequel l'individu détermine son itinéraire d'apprentissage (rythme, contenu, temps de travail) de façon autonome et sans être en relation avec un tuteur ou un groupe structuré. La consultation du site du "Groupe de recherche sur l'autoformation en France" permettra d'élargir cette définition qui décrit essentiellement un mode d'apprentissage solitaire à l'aide de ressources médiatisées : http://membres.lycos.fr/autograf/.

B

Besoin de formation
Identification d'un écart susceptible d'être réduit par la formation entre les compétences d'un individu ou d'un groupe à un moment donné et celles attendues. (AFNOR).

Blended
Solution alternant formation à distance et en salle, on parle également de solution mixte (en présentiel et à distance).

C

Campus virtuel
Un campus virtuel désigne tout site web ayant pour objet de s'adresser à une communauté d'apprentissage en mettant à sa disposition les ressources pédagogiques et les fonctionnalités de communication et de collaboration correspondantes. Certains de ces sites vont d'ailleurs jusqu'à choisir une métaphore graphique représentant un campus physique avec sa cafétéria, sa bibliothèque, ses salles de cours etc. (Cf.  université virtuelle)

Contenu de formation
Description détaillée des différents sujets traités dans la formation, en fonction d'objectifs pédagogiques et de formation définis. (AFNOR)

Cursus de formation
Itinéraire organisé d'acquisition de connaissances. Il comporte des évaluations et peut déboucher sur une validation. (AFNOR) .

CBT (Computer Based Training)
Terme anglosaxon désignant les apprentissages réalisés à l'aide d'un ordinateur généralement non relié à un centre de ressources. Le support de cours est généralement un CD-Rom. Le CBT a constitué l'une des premières étapes de l'apprentissage électronique en ligne (Enseignement Assisté par Ordinateur). Cette option perd aujourd'hui un peu de terrain au profit des formations en ligne.

Centre de ressources
Salle dédiée à la e-formation dans laquelle est regroupé un certain nombre de ressources, notamment des ordinateurs configurés pour accéder aux différents modules de formation et à la plate-forme sur laquelle seront enregistrées les données de suivi de chaque parcours individuel. Certaines procédures arrêtées pour la gestion de ce centre prévoient la réservation du poste de travail pour une plage horaire d'une durée établie en fonction de la formation suivie. C'est une alternative possible lorsque les apprenants ne peuvent pas se former directement sur leur poste de travail. Ces regroupements peuvent justifier la présence d'un tuteur en présentiel, variante parfois rencontrée dans certains dispositifs de formation à distance.

Chat
De l'anglais to chat : bavarder. Échange de messages textuels en temps réel, sur Internet, entre deux ou plusieurs individus connectés. Il s'agit d'un lieu de conversation en temps réel par opposition au forum qui est un lieu d'échange en temps différé. Le plus célèbre est sans doute l'IRC (International Relay Chat).

Classe virtuelle
La classe virtuelle désigne la simulation d'une classe réelle. La diffusion du cours se fait à l'aide d'une solution réseau, à une date et une heure précise (synchrone) auprès d'apprenants éloignés géographiquement. Cet environnement intègre des outils reproduisant à distance les interactions d'une salle de classe.

CMS
Le CMS (Content Management System)

Les CMS ou systèmes de gestion de contenu ont pour but de simplifier la création et la gestion du contenu en ligne. Ils permettent une meilleure fréquence des mises à jour des ressources déjà publiées et à moindre coût. Cela repose sur deux principes essentiels de fonctionnement :

  • La forme est séparée du fond : ainsi les auteurs doivent-il pouvoir se concentrer uniquement sur leur contenu. Ils disposent pour ce faire de modèles de présentation prédéfinis spécifiques à chaque élément qui compose le document (en-tête, format du titre, emplacement d'une image, intégration d'un fichier multimédia etc.) . L'auteur intègre son contenu dans cette ossature.
    L'unité de gestion de contenu, assurée par le CMS, est le "grain pédagogique". La logique de fonctionnement du CMS est l'archivage et la réutilisation de ces "briques de base" des formations.

  • Il induit des procédures de publication des contenus : celle-ci passe par trois étapes : la création, la validation, la publication. Le CMS permet de les organiser selon les règles propres à l'entreprise.

D

Didacticiel
Ce terme fait référence aux modules de formation développés pour répondre à une problématique donnée (l'apprentissage de Word par exemple). L'intérêt est de pouvoir cibler très précisément son besoin de formation et de gagner du temps (exemple : faire un tableau sous Word).

Dispositif de formation
Ensemble d'éléments (méthodes, outils, procédures, routines, principes d'action) articulés ayant pour finalité la production de compétences individuelles et collectives.
Pour élargir cette définition lire l'article
"du dispositif accompagné au dispositif accompagnant"

Dispositif d'évaluation
Ensemble d'éléments (méthodes, outils, procédures, principes, routines, principes d'action) articulés ayant pour finalité la mesure de l'efficacité d'une action ou d'un dispositif de formation.

E

e- abrév. de "électronique" et, maintenant de "en ligne"
déf. : préfixe indiquant qu'un dispositif électronique est utilisé avec le terme qui suit. Avec le développement d'Internet et des réseaux, l'aspect électronique correspond surtout à celui de "en ligne". Il est donc possible que "e" devienne l'abréviation de "en ligne".
note : comme c'est l'usage, ce préfixe sera plus agréablement prononcé à l'anglaise, donc comme un "i".

E.A.O.
Enseignement assisté par ordinateur, EAO, Computer based training, computer aided learning : ensemble des techniques et des méthodes d'utilisation de systèmes informatiques comme outils pédagogiques intégrés au contexte éducatif.

e- formation
Programme de formation accessible à travers Internet ou un Intranet. La technologie Internet permet de se former dans un environnement visuel et interactif. Ce dispositif intègre nécessairement un accompagnement pédagogique de l'apprenant, par le biais du tuteur (facteur clé de réussite et de motivation).

e-learning
Ce mode d'apprentissage correspond à un système évolué de formation, reposant sur des formations telles que le CBT et le WBT. Le e-Learning résulte donc de l'association de contenus interactifs et multimédia, de supports de distribution (PC, Internet, Intranet, Extranet), d'un ensemble d'outils logiciels qui permet, l'accompagnement de l'apprenant, la gestion d'une formation en ligne et éventuellement des outils de création de formations interactives. L'accès aux ressources est ainsi considérablement élargi ainsi que les possibilités de collaboration et d'interactivité.

Évaluation de la formation
Action d'apprécier, à l'aide de critères définis préalablement, l'atteinte des objectifs pédagogiques et de formation d'une action de formation.
Cette évaluation peut être faite à des temps différents, par des acteurs différents (stagiaire, formateur, entreprise cliente...). On distingue, par exemple, l'évaluation de satisfaction, l'évaluation du contenu de l'action de formation, l'évaluation des acquis, et l'évaluation des transferts éventuels en situation de travail. (AFNOR).

Évaluation formative
Elle se pratique au cours des apprentissages et elle a pour but de renseigner l'apprenant le plus complètement et le plus précisément possible sur la distance qui le sépare de l'objectif et sur les difficultés qu'il rencontre.

Évaluation sommative
Elle se pratique au terme d’un apprentissage et elle a pour but de vérifier si les objectifs en ont été atteints par tel ou tel apprenant.

Expert de contenu
Cet acteur intervient à la conception. Il apporte la matière documentaire et pédagogique, la démarche pédagogique, et tous ce qui sera nécessaire à la réalisation des ressources pédagogiques. Il est garant de la qualité de ces ressources. Il peut également répondre, si le dispositif le prévoit, aux questions des apprenants sur des points non développés ou perçus comme obscurs.

F

FAD
Acronyme pour Formation à Distance. Celle-ci couvre l'ensemble des dispositifs techniques et des modèles d'organisation qui ont pour but de fournir un enseignement ou un apprentissage à des individus qui sont distants de l'organisme de formation prestataire de service. Ce mode de formation requiert des techniques spéciales de formation, de conception des cours, et des moyens de communication reposant sur une technologie électronique ou autre.

FAQ
abrév. de "Frequently Asked Questions"
abrév. de "Foire Aux Questions
C'est pour éviter de répondre à des questions souvent posées que ce fichier questions-réponses a été créé. Il regroupe les questions les plus courantes sur un sujet donné. Il est fortement recommandé d'en prendre connaissance avant de poser des questions dans le cadre d'un forum.

FOAD
Acronyme pour "Formation Ouverte et A Distance" (également de ODL). Elle fait partie de la famille de la FAD mais elle se positionne sur l'intégration des Technologies de l'Information et de la Communication, de l'adaptation à l'individu et de la modularité de la formation. L'UNESCO caractérise les formations ouvertes par "une liberté d'accès aux ressources pédagogiques mises à disposition de l'apprenant, sans aucune restriction, à savoir: absence de conditions d'admission, itinéraire et rythme de formation choisis par l'apprenant selon sa disponibilité et conclusion d'un contrat entre l'apprenant et l'institution.

Formation asynchrone
L'échange avec les autres apprenants ou avec les tuteurs s'effectue via des modes de communication ne nécessitant pas une connexion simultanée. Il peut s'agir de forums de discussion ou bien encore de l'échange de courriels.

Formation en mode présentiel
Également nommée "formation en salle". Le présentiel est un terme utilisé pour désigner le moment où les personnes qui suivent une formation sont réunis dans un même lieu avec un formateur.
Elle correspond au mode de formation traditionnel, selon un mode magistral (information essentiellement descendante) et pour une durée prédéterminée.

Formation synchrone
On parle de formation synchrone lorsque les participants se connectent simultanément à leur session de formation. Ils peuvent alors communiquer en temps réel, soit par web-conférence ou visioconférence, ou encore par "chat". Les formations synchrones permettent également de partager des applications, tableau blanc partagé, et d'interagir sur celles-ci au moment où le tuteur leur donne la main sur le document partagé.

G
 

Granularisation de la formation
Granulariser la formation, c’est découper le contenu d’une matière en de nombreux items afin de pouvoir les combiner dans des parcours pédagogiques différents en fonction du niveau et des attentes de chaque apprenant; Elle permet la génération de parcours individualisés.

Granularité
Niveau de découpage, restant cohérent et compatible, d'un contenu pédagogique en une série d'items élémentaires, appelés grains, que l'on peut re-combiner dans le déroulement de parcours pour répondre aux besoins individuels de formation.

Granule ou grain pédagogique
Le granule ou le grain est un objet pédagogique. Ce nom générique désigne la plus petite unité pédagogique d'un parcours pédagogique. Ces objets pédagogiques microscopiques, ces unités élémentaires d'apprentissage seront associés pour constituer les parcours individuels de formation.

H
I
 

Ingénierie de la formation
Ensemble de démarches méthodologiques cohérentes qui s'appliquent à la conception de systèmes d'actions et de dispositifs de formation pour atteindre efficacement l'objectif fixé.

L'ingénierie de formation peut comprendre l'analyse de la demande, des besoins de formation, le diagnostic, la conception du projet formatif, les moyens mis en oeuvre, la coordination et le contrôle de sa mise en oeuvre et l'évaluation de la formation. (AFNOR).

Individualisation de la formation
C’est considérer que l’apprenant est unique en lui proposant un environnement et un contexte de formation (outils, contenu, mode d’apprentissage, calendrier, etc.) qui s’adapte à son niveau, ses besoins et éventuellement à ses préférences.

Interactivité
Capacité d’un programme à créer une situation d’échange avec un utilisateur. En fonction du type de média utilisé, on parlera d’interactivité fermée ou ouverte.
Possibilité pour le formé d’intervenir au cours de son processus d’apprentissage et d’entraîner, par cette intervention, une modification dans le contexte de cet apprentissage.

Intranet
Réseau informatique privé ou interne à une entreprise qui utilise les protocoles de communication et les technologies du réseau Internet.

J
K

L

 

LCMS
LCMS : Learning Content Management System
Système de gestion de contenu d'apprentissage
Un LCMS est un système (le plus souvent basé sur les technologies Internet) qui permet de créer, valider, publier et gérer des contenus d'apprentissage.
Les LMS (systèmes de gestion de la formation) et les LCMS sont deux outils différents. La difficulté d'appréhender cette différence provient notamment du fait que bien souvent les LCMS intègrent toutes les fonctionnalités de base d'un LMS.
Pour comprendre ce qu'est un LCMS, il est nécessaire de partir de la formule suivante :
LCMS = LMS + CMS
(rappel : le LMS, considéré dans bien des cas comme le cœur du dispositif e-formation, a pour but de simplifier la gestion et l'organisation de la formation.
Les CMS  ou systèmes de gestion de contenu ont pour but de simplifier la création et la gestion du contenu en ligne. Ils permettent une meilleure fréquence des mises à jour des ressources déjà publiées et à moindre coût).
 

LMS (Learning management system)
pour plate-forme (de téléformation).
Ce terme anglo-saxon désigne la plate-forme de e-formation. Système informatique conçu pour optimiser, sur un réseau Internet ou Intranet, la gestion de l'ensemble des activités de formation, depuis l'information sur l'offre, l'inscription des participants, la distribution des ressources, l'organisation de parcours individualisés, le suivi par le tuteur et du tuteurat (gestion intégrée des intéractions apprenants-formateur), l'animation de communautés d'apprentissage. Selon leur conception, elles favorisent l'entrée par les contenus ou les compétences, le travail collaboratif ou individuel, l'acquisition de compétences ou l'organisation de connaissances (les grains...). Choisir une plate-forme adaptée aux besoins de l'ingénierie pédagogique est une étape importante pour l'optimisation du dispositif et l'atteinte des objectifs.

LO (Learning Objects)
pour grain de contenu de formation
Le LCMS s'appuie sur le modèle des Learning Objects (LO) ou objets d'apprentissage. Un Learning Object est composé d'objectif de formation, d'évaluations et de contenu. Des données appelées metadata y sont associées. Ce sont ces données qui permettront la personnalisation des contenus selon les différents profils d'apprenants.
Le LCMS permet de créer des bibliothèques de LO, grains de contenu indépendants, qui peuvent être réutilisés et associés indifféremment les uns des autres. Une logique de d'individualisation au niveau des LO sera appliquée lors de la publication, sur la base des metadata. Le LCMS pourra alors, pour un apprenant donné, gérer la distribution et le suivi de l'apprentissage à un niveau beaucoup plus fin : celui du Learning Objects.

M
 

Mix-Formation
Il s'agit d'une solution pédagogique qui peut regrouper différents modes de formation : du présentiel avec de la formation à distance, du présentiel avec de la formation en centre de ressources…

Module (pédagogique)
Segment élémentaire intégré ou intégrable dans un parcours ou un cursus de formation. Il est défini par un objectif de formation, des pré-requis, une durée, un contenu, des possibilités d'évaluation. Il est généré par agrégation de grains pédagogiques.

N
 

Normes : AICC, SCORM, IMS
Une norme "de jure" (ou formelle) peut être définie, en termes généraux, comme une spécification technique approuvée par un organisme à activité normative reconnue (définition du GATT et de la directive européenne 83/189).
Au niveau international, il y a l'organisation internationale de normalisation (ISO) qui regroupe des organismes nationaux de normalisation. L'élaboration, par voie de consensus, de spécifications internationales couvrant les technologies de la e-formation est en cours au sein de l'ISO (groupe de travail ISO : IEC JTC1/SC36).
Au niveau national, chaque pays a son organisme de normalisation (en France : AFNOR). Ces normes technologiques sont les plus courantes de la e-formation.

Les standards :
Les standards désignent un ensemble de recommandations, qui sont actuellement établies et respectées. Les standards résultent de travaux des acteurs d'un secteur, des groupes d'intérêts, ou d'organismes indépendants, des organismes de normalisation nationaux ou internationaux. L'importance de la conformité à des standards est justifiées lorsque la démarche de normalisation résulte d'accords entre les acteurs d'un secteur (la normalisation est issue de standards techniques).
Les spécifications :
Les spécifications sont les éléments constitutifs des standards. Il s'agit de l'ensemble des règles et protocoles adoptés par les acteurs du marché. Lorsque les spécifications sont implémentées, elles sont alors considérées comme standards "de facto" (qui se sont imposés commercialement).
Il persiste une confusion dans l'emploi de ces termes : on parle souvent de standards pour désigner des spécifications.
L'AICC est un standard "de facto" et SCORM est un ensemble de spécifications techniques.

O
 

Objectif de formation
Compétence(s) à acquérir, à améliorer ou à entretenir exprimée(s) initialement par les commanditaires et/ou les formés.
L'objectif de formation est l'élément fondamental des cahiers des charges. Il sert à évaluer les effets de la formation. (AFNOR).

Objectif pédagogique
Capacité(s) que le formé doit avoir acquise(s) à l'issue d'une action de formation, définie(s) par le formateur, à partir d'un objectif de formation. L'objectif pédagogique sert à construire et à conduire l'action de formation et à évaluer les capacités acquises. (AFNOR)

Objectifs opérationnels
Activités opérationnelles que les apprenants, après avoir suivi une formation, doivent être capables de réaliser, en situation réelle de travail, avec un certain niveau de performance.

P
 

Parcours de formation
Ce terme désigne l'ensemble des modules de formation à suivre par l'apprenant. Il répond à plusieurs critères : le besoin spécifique de formation et le niveau de compétence détenu dans la matière "enseignée". Il permet d'individualiser le déroulement de la formation.

Présentiel
Voir formation en mode présentiel

Prérequis
Acquis préliminaires, nécessaires pour suivre efficacement une formation déterminée. (AFNOR).

Programme (de formation)
Descriptif écrit et détaillé des contenus de formation planifiés qui respecte une progression pédagogique liée aux objectifs de formation à atteindre.

Plate-forme de formation
Cf.
LMS.

Portail de formation
Ce type de site sert de porte d’entrée sur Internet (ou un Intranet) à une communauté d’internautes inscrits dans une activité de téléformation gratuite ou payante. Les portails de téléformation s’inscrivent plus ou moins dans une logique marketing et une logique de prestation de services. Les internautes accédant au portail : entreprises ou particuliers y trouvent une large palette de prestations qui va de la plate-forme jusqu'à la formation dans sa totalité (accompagnement pédagogique, technique, diagnostic des compétences, évaluation, informations thématiques résultant d'un travail de veille...)

Q
  QCM
MCQ (Multiple choice question)
abrév. de "question à choix multiples".
 
R
 

Référentiel d’activité
Le référentiel d’activité est une information de synthèse sur une activité professionnelle ou sur un métier, l’analyse d’une situation professionnelle qui s’attache à saisir la mission, les fonctions, les activités voire les tâches d’un emploi donné.

Référentiel
Inventaire d'actes, de performances observables détaillant un ensemble de capacités (référentiel de formation) liées aux référentiels de métier ou de fonction correspondants. (AFNOR).

S
 

Savoir
Ensemble des connaissances théoriques et pratiques. (AFNOR)

Savoir-être
Terme communément employé pour définir un savoir-faire relationnel, c'est-à-dire, des comportements et attitudes attendus dans une situation donnée. (AFNOR).

Savoir-faire
Mise en oeuvre d'un savoir et d'une habileté pratique maîtrisée dans une réalisation spécifique. (AFNOR).

SCORM
acronyme de : Sharable Content Object Reference Model. Il s'agit d'un modèle de référence, issue du Département de la défense américaine, qui définit un "modèle de contenu" de formation diffusé par Internet. Cet ensemble de spécifications permettent la réutilisation du contenu de formation Web, à travers divers environnements et produits, sous réserve que la plate-forme cible supporte le format SCORM. Il existe des tests permettant de savoir si on est compatible SCORM, mais il n'existe pas encore d'organisme indépendant de certification SCORM.
Cf.
Normes

Session de formation
Période de formation planifiée dans le temps, organisée pour un groupe selon des objectifs correspondant à des besoins collectifs. (AFNOR).

Sigle
AICC - Aviation industry CBT Committee
SCORM - Sharable Content Object Reference Model.

Synchrone
Modalités d’échange d’informations en direct (exemple : téléphone, visioconférence, visiophonie, audiophonie, etc.).

Système auteur
Logiciel qui permet à l’utilisateur de créer des contenus pédagogiques multimédia utilisables sur cd-rom et/ou en ligne. (Toolbook, Director...)

T
 

Tableau blanc
(White board) : permet le partage synchrone d'une fenêtre graphique et textuelle à l'intérieur de laquelle tous les utilisateurs peuvent interagir simultanément. Cette fonction autorise le partage de documents et la possibilité d’élaborer des documents en temps réel qui seront visionnés par les apprenants et modifiables par chacun des participants.

TIC
abrév. de "technologies de l'information et de la communication".

TICE
abrév. de "technologies de l'information et de la communication pour l'éducation" ou "pour l'enseignement".

Tracking
Le tracking consiste à pouvoir suivre ("littéralement poursuivre") le cheminement et l'activité de l'apprenant dans son parcours de formation. Cet accompagnement est organisé à partir des données significatives mémorisées au cours de la formation, selon le programme et la fréquence intégrés lors de la conception des ressources pédagogiques. Ces données reflètent la méthode de travail de l'apprenant, les difficultés rencontrées, les acquisitions, les périodes de relâchement. Le tuteur pourra ainsi, via la plate-forme de formation, suivre la progression de l'apprenant et intervenir dès qu'il l'estimera nécessaire.

Tuteur ou e-tuteur
C’est celui qui exerce son activité dans le cadre des formations flexibles ouvertes et à distance. Son rôle : aider à faire progresser les apprenants en mettant davantage au premier plan les fonctions de suivi, d’accompagnement plutôt que la capacité à transférer une expertise.
Dans le cadre d'une formation à distance, le tuteur occupe plusieurs fonctions :
Il détermine avec l'apprenant un parcours individuel de formation et l'aide dans ses premiers pas ;
Il anime le groupe ou la communauté d'apprenants : les éventuelles affinités entre les apprenants peuvent être un relais "pédagogique" et un soutien à la motivation ;
Il assure le suivi pédagogique de la formation (réponses aux questions des apprenants, analyse de la progression, conseils personnalisés) ;
Il fidélise et accompagne le stagiaire en soutenant sa motivation. Il peut exercer son activité à distance mais dans certains dispositifs, il pourra exercer ces mêmes compétences en centre de ressources.

Le tuteur joue un rôle moteur dans la formation. La qualité du suivi permet de garantir la motivation de l'apprenant et d'éviter qu'il abandonne sa formation en cours de route…

U
 

Université virtuelle
Très proche de la définition du campus virtuel, elle appartient étonnamment davantage au monde de l’entreprise. Cette solution de e-learning regroupe du contenu, des outils de gestion et de création de formations, qui peut être hébergée sur un serveur Internet ou Intranet et qui est dédiée à une entreprise donnée. L’université virtuelle joue le rôle d’interface entre l’apprenant et l’offre de formation. Celle-ci permet de visualiser une offre de formation souvent large qui pourra être personnalisée selon le salarié qui composera son programme de formation à la carte. Elle représente donc un espace au sein duquel collabore une multitude d’élèves, de formateurs et experts. (Cf campus virtuel).

URL
(Uniform Resource Locator ou Universal Resource Locator) Dénomination unique à caractère universel qui permet de localiser une ressource, un document sur l'Internet, et qui indique la méthode pour y accéder, le nom du serveur et le chemin à l'intérieur du serveur.
Note : Par exemple, l'adresse universelle de la page d'accueil de la Délégation générale à la langue française est " http://www.culture.gouv.fr/culture/dglf/accueil.htm ". Elle comprend trois parties : " http " indique la méthode d'accès ; " www.culture.gouv.fr " est le nom du serveur du ministère de la culture et de la communication en France sur la toile d'araignée mondiale ; " culture/dglf/accueil.htm " est le chemin d'accès au document.

V
 

Visioconférence
La visioconférence est un instrument interactif combinant les technologies de l'audiovisuel, de l'informatique et des télécommunications pour permettre à des personnes ou groupes de personnes de sites distants de se voir et de dialoguer oralement à distance en temps réel tout en se communiquant non seulement leurs images animées et leurs voix, mais aussi divers types de documents : textes, données numériques, documents graphiques, audiovisuels et informatiques.

La visioconférence propose également des fonctions de partage d’application, de prise en main à distance, d’échange de fichiers et de tableau blanc.

 
W

 

WBT (Web Based Training)
La terminaison française est Formation Assistée par Internet. La WBT est donc un dispositif pédagogique d’autoformation sur ordinateur à l’aide d’une ressource accessible via l’Internet ou l’Intranet de l’entreprise et donc stockée sur un serveur distant.

X

Y
Z

Source du document:   http://www.telecom.gouv.fr

 Glossaires :              NTIC.                DIDACTIQUE                 SMS      /         Plan du site         Accueil

Sélection de liens

La Formation à Distance. Liens:
Cursus
DESS UTICEF - Utilisation des TIC dans l’Enseignement et la Formation
Edutic
Thot
Questions fréquentes (FAQ)