Autour de la photo:
activités pour le cours de français.
Document proposé par Françoise Chatelain <francoise.chatelain@skynet.be>

 
 

 
 

Sommaire

  1. Intro: Public - Pourquoi la photo plutôt qu'une autre image fixe ?
  2. 1ère activité: Polysémie de l'image - le texte descriptif - le texte poétique.
  3. 2e activité: Utilisation subjective de la photo - texte argumentatif
  4. 3e activité: Subjectivité venant de l'association d'une photo et d'un texte - textes informatif et argumentatif
  5. 4e activité: Éthique et déontologie : un photographe peut-il tout montrer ? motivations ? effet des images sur le public ? - texte argumentatif-
  6. 5e activité: Le roman-photo - le texte narratif
  7. Bibliographie
 

1.Public :

Initialement, l’activité a été expérimentée dans une classe de 5e professionnelle Bureau. Toutefois, la variété des textes proposés permet aux séquences d’être adaptées à n’importe quelle classe des 2e ou 3e degrés.(2è & 3è A.S).

Pourquoi la photo plutôt qu'une autre image fixe?

1. la photographie est, techniquement et financièrement, accessible à tous, contrairement à d’autres arts plastiques vers lesquels les notions acquises pourront être, par la suite, transférées,

2. la photo peut être, selon les cas, lue comme un "texte" narratif, informatif, argumentatif...

3. la photo nous environne et est utilisée en masse: magazines, affiches publicitaires...

Remarque :
j’indique les sources des documents utilisés ; voir les références précises des ouvrages dans la bibliographie .

Retour au début

2.1ère activité:
Polysémie de l’image - le texte descriptif - le texte poétique.

a) Déroulement :

  1. On distribue aux élèves une photocopie d'une photo de J.Mohr, Pologne (dans Petite Fabrique de l’image), qui représente un homme(ou deux ?) poussant un vélo, vu(s) à travers une fenêtre

  2. On leur demande de noter tout ce qui leur passe par la tête à propos de cette photo. Quand tous les élèves ont terminé, on relève les feuilles, qu'on laisse provisoirement de côté.

  3. Oralement, ils décrivent ce qu'ils voient objectivement. On note au tableau les détails dans l'ordre où ils sont proposés; -> on montre aux élèves les mouvements de l’œil (qui peuvent varier d'un individu à l'autre).

  4. Initiation aux notions simples de composition de l'image: cadrage, rapport des volumes, perspective, angles, plans...
    C'est la première approche de la construction d'un texte descriptif et du choix d'une progression: soit selon les lignes de force de la photo, soit selon les notions d'avant-plan, arrière-plan... (on multipliera les exemples et les exercices pour explorer les lignes de forces et les constructions qui varient d’un support à l’autre)

  5. On reprend les textes laissés de côté et on demande à chaque élève de lire sa production; des différences d’interprétation apparaissent.

  6. Chaque élève recherche les raisons de son interprétation; la discussion fait découvrir les interférences entre des éléments culturels communs (par exemple la pluie évoque la tristesse : je ne dis pas éléments " objectifs ", car quand les élèves disent que le noir et blanc évoquent la tristesse ou l’ennui, même si tous le disent, il s’agit d’une interprétation propre à une génération bombardée d’images couleurs) et des éléments subjectifs (images vues à la TV, vécu des élèves...). A partir de là on explique et approfondit les notions de polysémie et de dénotation et connotation. D'autres photos peuvent être proposées (ex. BEP1, coll. Entrelignes) pour des exercices oraux ou écrits; puis, on recherche sur quels supports ces photos pourraient être utilisées (publicité, 1ère de couverture de roman ...).

  7. Travail d'expression écrite: imaginer une histoire à partir d'une photo

b) Elargissement au texte poétique:

1. sur le thème de la fenêtre:

  • Brel, Fenêtres; on pourra rapprocher les différents regards évoqués par la chanson de la photo Pologne: qui est derrière la fenêtre? pourquoi? que pense cette personne? Et faire écrire un texte à partir de la structure de la chanson, préalablement analysée.

  • Baudelaire, Les fenêtres: analyse : le regard inverse; la prose poétique; l'imagination (aussi, Trenet, Une noix et la chanson poétique)

  • Exercices d’expression :

    • a) écrire un texte poétique court à partir d'une photo, choisie par les élèves ou proposée par le prof.

    • b) demander aux élèves de proposer une photo (découpée ou prise par eux) ou un collage à partir de photos pour illustrer un texte poétique écrit ou choisi par eux.

2. sur le texte descriptif:

Point de vue, de Th.Gautier : analyse, construction d’un collage qui illustre ce un poème descriptif construit plan par plan. L'imitation de sa structure peut servir de point de départ à la rédaction d'un autre poème à partir d'une photo.

c) Un autre parcours

autour du portrait, de l'autoportrait ou de portraits de groupes (ouvriers, écoliers...: collection "Archives de Wallonie" par ex.)

images: photos de célébrités découpées dans les magazines, tirées de catalogues d'exposition, monographies de portraitistes dans la collection Photopoche, la plupart des photographes ont également réalisé leur autoportrait ; puis autoportraits peints

textes: autoportraits de Colette, G. Sand, M. Leiris,..., portraits tirés de romans divers... (cf. Galerie de portraits dans le récit)

Ce travail pourrait également déboucher sur la lecture/écriture du récit de vie.

Retour au début

3.2e activité:
Utilisation subjective de la photo - texte argumentatif

a) Déroulement :

  1. On constitue deux groupes d'élèves (ou un multiple de deux et il y aura échange);
    Consigne du groupe 1: "Vous êtes une équipe de photographes à qui la direction de l'école a demandé de réaliser une brochure publicitaire. Que choisiriez-vous de montrer ?(éventuellement sous quel angle?)",
    Consigne du groupe 2 : "Vous êtes une équipe de photographes à qui la direction de l'école a demandé de réaliser un dossier destiné à appuyer une demande de rénovation et de modification des locaux. Que choisiriez-vous de montrer? (éventuellement sous quel angle?)".
    Si c'est possible, on pourra faire réaliser les photos par les élèves (un appareil jetable par groupe ne revient pas cher).

  2. Un échange oral permettra de constater que les choix du photographe peuvent orienter la perception du spectateur. On réfléchira sur la manière dont un journaliste pourrait photographier certains événements d'actualité (par exemple une manifestation) selon qu'il y est favorable ou non; on cherchera des exemples dans la presse.

  3. On observera les moyens pratiques utilisables: cadrage, rapprochement de photos pour créer un effet nouveau, (BEP1, coll. En toutes Lettres, Petite Fabrique de l’image) bouleversement de la chronologie, montage et manipulation (BEP2, coll. Entrelignes) .

  4. Exercice d'expression orale ou écrite: trouver des photos et les rapprocher ; si les élèves ont du mal à trouver des documents, le professeur peut apporter des photos diverses et demander aux élèves de les associer et d'imaginer l'effet produit; ex.: un clochard, la vitrine d'un agent immobilier, les urgences d'un hôpital, des bouteilles de vin...

  5. Le texte argumentatif: reprendre l'exercice 1 et demander aux élèves, toujours par groupe, de formuler sous forme de phrases, ce qu'ils voulaient montrer et pourquoi ils ont choisi tel ou tel élément à photographier; on partira de là pour approcher les notions de thèse et d'argument ainsi que la construction du texte argumentatif.

b) Prolongement possible: la photo publicitaire et son analyse ; la propagande, en collaboration avec le cours d’histoire.

Retour au début

3.3e activité:
Subjectivité venant de l’association d’une photo et d’un texte - textes informatif et argumentatif

1. Déroulement :

  1. Un article de presse illustré d'une photo est proposé aux élèves; on examine la légende et les relations qui existent entre l'article et la photo; on abordera ainsi la notion de légende (BEP1, coll. En toutes Lettres).

  2. Une photo illustrant un événement en relation avec l'actualité récente (événement connu des élèves et susceptible de les faire réagir) est distribué ; on demande aux élèves de la légender. Un échange permettra de mettre en évidence des approches différentes: texte informatif, argumentatif, visant à susciter une émotion...

  3. Ce sera l'occasion de revoir, en grammaire, la nominalisation, l'emphase...

  4. Observation: une photo prise sur la Place Tien An Men (un manifestant face à un char qui cherche à l’éviter) et une série de légendes tirées de la presse (La Communication par l’image)

  5. Expression: écrire un article de presse et l'illustrer d'une photo légendée.

2. Prolongement possible: étude de la presse.

Retour au début

5. 4e activité:
Éthique et déontologie : un photographe peut-il tout montrer ? quelles sont ses motivations ? quel est l’effet des images sur le public ? - texte argumentatif

a) Déroulement :

  1. Analyse d’un extrait de roman (texte de fiction):par exemple de R.Gary "Emotion professionnelle", (dans Les Racines du ciel) un photographe chargé d’un reportage sur les éléphants ; alors que son avion s’écrase, il ne pense qu’au scoop et ne fait rien pour sauver le pilote.

  2. Thèmes d'expression orale:

    • - rapprochement avec le voyeurisme télévisé,

    • - la mise à nu de la vie privée des célébrités jusque dans la mort (ex.: les paparrazzi et la mort de Lady Di),

    • - le succès des magazines "à sensation" .

  3. Le témoignage d'un photographe: lecture du texte de R.Doisneau (texte d'opinion) "Les colloques, la violence, la guerre", dans A l'imparfait de l'objectif et recherche des différents points de vue (qui fait des images violentes? pourquoi? quel en est l'impact? comment réagir?), à rapprocher de " Images d’une vie ", interview du photographe belge J.Vink, ds Go-Student, mai 96, p.34

  4. A partir de là : exercice de comparaison et de synthèse de documents.

  5. Argumentation orale : les élèves rechercheront dans des magazines des photographies qu'ils jugent "choquantes" et expliqueront oralement leurs raisons (-> subjectivité : ce qui choque l’un ne choque pas forcément l’autre, importance de la culture, de l’éducation)

b) Elargissement possible: les photos de Toscani pour Benetton (voir Texte: "Benetton-Toscani, quand la pub déshabille", dans Le Ligueur, 5/10/94).

c) Voir aussi des textes sur le photojournalisme : Le monde diplomatique (sur le site Internet : http://www.lemonde.com/)

[Ceci est la réponse à la question.]

Retour au début

5e activité:
Le roman-photo - le texte narratif

Rem. : Cette activité peut être menée indépendamment de toutes les autres. Il sera alors souhaitable d'y introduire les notions techniques de composition de l'image.

a) Déroulement :

Lecture d'un roman-photo (ou d'une seule page) :

  1. Rappel des notions d’analyse du texte narratif

  2. Observation : choix des séquences mises en photos, angles de prise de vue, adaptation d'une œuvre romanesque en images, écriture de dialogues

  3. Réflexion : les valeurs véhiculées par ce type de littérature et, en particulier ses stéréotypes. Voir dans G.Idt, R.Laufer, F.Montcoffe, Le roman, le récit non romanesque, le cinéma, Paris, Nathan, 1975, coll. Littérature et langages, vol.3 , p.15, " Roman et roman-photo ", une adaptation de Madame Bovary de Flaubert. On peut également utiliser Fugues de B.Peeters et M.F.Plissart (Ed. de Minuit) Deux articles dans Le Monde diplomatique de septembre 1998 : M.Coquillat, " L’amour en mille recettes " et S.Giet, " La presse du cœur ne trompe personne ". Un exemple de contrat pour les auteurs de la collection Harlequin est disponible dans J.M.Rosier, Manuel de littérature française (édition De Boeck)

  4. exercices d'expression:

    • transformer les dialogues d'une page de roman-photo pour en faire une parodie,

    • découper une page de roman pour la transformer en script de roman-photo (choix des passages à éliminer, angles de prise de vue, plans), écrire les dialogues
      révision des différences entre récit et discours, de l'emploi des temps, des niveaux de langue...

    • écrire un " mini " roman-photo et le réaliser (par groupe)

Retour au début

Bibliographie:
1. pour comprendre le langage de l’image :
J.Cl.Fozza, A.M.Gara, F.Parfait, Petite fabrique de l'image, Paris, Magnard, 1992 : "L' ouvrage à utiliser en priorité (180 exercices sur l'image, une approche des textes littéraires basée sur les techniques de l'image, bibliographie.
M.Joly, " L’invisible dans l’image ", dans Sciences humaines, n°83 , mai 1998, dossier  " Du signe au sens ",p.26 : propose notamment une lecture de la photo de l’année 1997 " La pietà algérienne ". (L’ensemble du dossier propose une approche claire de la sémiotique, sur l’image, voir aussi l’article de J.M.Klinkenberg, " L’univers des signes ", p.20).
2. pour présenter les techniques photographiques, les grands thèmes et l'histoire de la photo:
F.Ripoll et D.Roux, La photographie, Paris, Milan, Collection "Les essentiels", 1995.
3. manuels et ouvrages de référence:
C.Bouthier, C.De Marez, J.L.Galus, D.Gonifei, C.Williame, Français BEP1, Paris, Nathan, collection "Entre-lignes", 1991 et Français BEP2, Paris, Nathan, collection "Entre-lignes", 1992.
C.Bouthier, A.Bruffa, R.Charles, C.Williame, Français BEP1, Paris, Nathan, collection "En toutes lettres", 1984.
C.Cadet, R.Charles, J.L.Galus, La Communication par l'image, Paris, Nathan, collection "Repères pratiques", 1990.
G.Vermeersch, La petite fabrique d'écriture, Paris, Magnard, 1994.
S.Saint-Michel, Le roman-photo, Paris, Larousse, collection "Idéologies et sociétés", 1979.
R.Gardies, Aimer le français aujourd'hui 4e, Paris, Scodel, 1976.
F.Antoine, J.F.Dumont, Ph.Marion, G.Ringlet, Ecrire au quotidien. Du communiqué de presse au nouveau reportage, Bruxelles, Vie Ouvrière, collection "Chronique sociale", 1987.
M.Guillou et E.Thoizet, Galerie de portraits dans le récit, Paris, Bertrand-Lacoste, s.d., coll. Parcours de Lecture, n°88
4. des témoignages et des réflexions:
R.Barthes, La chambre claire: notes sur la photographie, Paris, Seuil, 1980.
R.Doisneau, A l'imparfait de l'objectif, Babel, 1995.
M.Tournier, Le vol du vampire (sur Lartigue et Zola photographe), Paris, Gallimard, collection "Folio", 1981.
B.Peters, Les Métamorphoses de Nadar, Auby-sur-Semois, Marot, 1994 (catalogue de l’exposition du Botanique)
5. textes de fiction utilisables :
extraits de M.Yourcenar, Souvenirs pieux Paris, Gallimard, 1974, collection " Folio ", et Archives du Nord, Paris, Gallimard, 1977, collection " Folio ".
J.M.G.Le Clézio, Désert, Paris, Gallimard, 1980, collection " Folio ".
M.Tournier, " Les Suaires de Véronique ", in Le coq de Bruyère, Paris, Gallimard, 1978, collection " Folio ".
M.Tournier, La goutte d’Or, Paris, Gallimard, collection " Folio ".
6. Des collections qui proposent une approche de la photographie, à prix correct :
Centre National de la photographie à Paris, collection " Photopoche " : grands photographes et approches historiques des thèmes
Collection " Terrail photo ", en collaboration avec l’agence Magnum, des recueils centrés sur des thèmes : " Combattre ", " Déserts ",  " Ecrivains ", " Murs ", " Naître "…

Coordonnées du Musée de la Photographie:
11, avenue P.Pastur - B 6032 Mont-sur-Marchienne (BELGIQUE) (tel: 071/43.58.10)
le musée dispose également d’une bibliothèque et d’une librairie, les " Archives de Wallonie " sont aussi basées au Musée.
http://musee.photo.infonie.be/

      Document construit par Françoise Chatelain  A.R. La Louvière. francoise.chatelain@skynet.be

Peut-on vraiment analyser une série télévisée en classe ?

DOCUMENTATION        LES ACTIVITES LUDIQUES

PLAN DU SITE          HAUT DE LA PAGE          ACCUEIL