Poétesses et Poètes en herbe, à la manière de Guillaume Apollinaire:

 
 

 

 
 

Safinaz

Il y a un doux regard attendrissant

Il y a mon cœur qui balance pour toi

Il y a des heures longues et tristes dans mon cœur

Il y a un petit être adorable et amusant

Il y a mon âme qui s’émerveille quand tu ris

Il y a mes bras te portant tendrement avec douceur

Il y a mon amour à l’infinie pour toi

Je t’aime

Safinaz

Nadjah Kheïreddine, Biskra le 13.12.06

   
 

 
 

Romance

Il y a le beau soleil couchant de mon Mali éloigné

Il y a de petits enfants aux yeux ensommeillés

Il y a mon esprit qui n’a plus de sérénité

Il y a le Mali, l’Algérie, Biskra et l’éternité

Il y a un visage séduisant à l’entrée

Il y a une palpitante rose éclose en moi illuminée

Il y a mon  cœur qui pressent ton arrivée

Il y a toi troublée, déconcertée

Il y a moi  dépaysé mais émerveillé

Je te devine

Je te sais

Toi ma destinée…

Yacouba Diarra. Biskra le 13.12.06

Yakouba Diarra. Bamako

 
 

 
 

Kaci

Il y a mes doux sentiments furieux qui chantent et enchantent

Il y a le charme et l’amour de la vie qui cadencent

Il y a l’espoir de vivre malgré les offenses

Il y a la tentation de l’errance

Il y a la misère et la pauvreté qui bradent les hommes en souffrance

Il y a l’eau qui coule à travers les roches muettes, l’espérance

Il y a la fidélité qui crée les souvenirs et qui donne l’envie de non partance

Il y a des mots rigolos qui font plaisir et l’appartenance

Il y a les expériences qui  forgent la sagesse de l’esprit sans arrogance

Il y a dans une oasis du Sahara, jouvence une fleur qui se réjouit

Il y a moi qui malgré le dépit

Je m’épanouis

Je refuse de quitter mon pays

L’Algérie

Moummi Wafa, Biskra le 13.12.06

   
 

 
 

 

Ma musique

Il y a la musique et les chantres adorateurs

Il y a les mots qui chatouillent les oreilles, accrocheurs

Il y a ceux qui allèguent le coeur, douleur

Il y a la musique orientale ou occidentale d'ailleurs

Il y a le malouf, le haouzi et le raï jouisseur

Il y a le classique et le rap rageur

Il y a le ballet, l’opérette et l’opéra, ardeur

Il y a Guerouabi, Khaled et Ferrat intemporels chanteurs

Il y a Madjda, Faïrouz et Piaf, féminine ampleur

Il y a Haendel, Vivaldi, Beethoven, Mozart et les derviches tourneurs

Il y a des sornettes, rengaines et ritournelles, mots accusateurs, agioteurs

Mais...

Il y a tes paroles, chants d’espoir, éternelle douceur

Je t’écoute, je plane, je m’émerveille, bonheur

Guergueb Nadjah, Biskra le 13.12.06

 
   
 

 
 

Ma ville

Il y a de jolies fleurs ravissantes

Il y a mon souvenir qui se présente

Il y a une immense nature garnie de plantes

Il y a des oiseaux qui chantent

Il y a de prodigieux abeilles innocentes

Il y a une belle voix élégante

Il y a la vie qui est florissante

Il y a ta belle image fascinante

Kati avenante, j'ai le mal de toi, ô ma terre aimante

Mamoutou Diarra, Biskra le 13.12.06

 

Mamoutou Diarra. Kati

 
 

 
 

Romance

Il y a une larme dans mes yeux

Il y a une larme, un adieu,

Il y a une larme dans mon regard

Il y a une larme, un départ

Il y a une histoire d'amour

Il y a une histoire d'un jour

Il y a une histoire sans fin

Il y a une histoire mais plus rien

Il y a une romance à faire rêver

Il y a une romance, un été

Il y a une romance pour deux

Il y a une romance pour ceux qui il ne leur reste plus rien...

Que des larmes dans les yeux

Il y a une histoire à pleurer

C'est une romance à oublier

Hasseni Wassila, Biskra le 16.12.06

   
 

 
 

Ma ville natale

Il y a

Il y a d'immenses grottes merveilleuses

Il y a un beau sentiment que j'éprouve envers toi

Il y a des paysans heureux dans les champs

Il y a de belles filles dans les prés

Il y a de jeunes couples qui s'amusent comme des gamins

Il y a mon regard qui est fier de ta richesse

Il y a un petit enfant sur un pont en bois du lac

Il y a mon pinceau doré qui dessine, dessine

Il y a toute une somptuosité bien protégée

Il y a de petites fermes dans les prairies où nous sommes nés

Il y a mon admiration sans commune mesure

Je t'aime

Bensahal Hocine, Biskra le 16.12.06

   
 

 
     
 

Poésie Algérienne    L.S.Senghor     Poésie Française     Poésie Palestinienne     Poésie Mystique   Littérature du Monde   Gaston Miron

 
 

Halima, poétesse des Aures: http://www.bhalima.com