Accueil

 

 

Oasisfle-Expo.

 

Alphonse-Etienne Dinet est né en 1861à Paris dans un milieu bourgeois. Son passage à l'Ecole des Beaux-Arts de Paris fut couronné de succès. Médaille du Salon des Arts plastiques du Palais de l'Industrie (1884) qui lui accorde une bourse pour l'Algérie, pays qu'il avait déjà visité en 1883, et où il resta cette fois cinq ans. A son retour à Paris en 1889, il présente à l'Exposition Universelle une série de toiles réalisées à Bou-Saâda, ce qui lui vaut une médaille d'argent. Subjugué par la magnificence du Sud algérien, il entreprend, en 1905, un autre voyage, et s'installera à Bou-Saâda, pour vivre définitivement auprès de ses hôtes et de ses frères.  Avec l'aide de son ami Slimane Ben Brahim Baâmar,il parcourt le désert et se

familiarise avec les tribus nomades et bédouines, découvrant la tradition arabo-berbère. Ce qui le poussera à aimer puis à se convertir à l'Islam en 1913 en devenant Nacer-Edine Dinet. Ce choix provoque dans les milieux artistiques occidentaux désolation et rancune. Depuis, son nom sera inscrit sur la liste noire des artistes dits "ratés". Pourtant sa peinture figurative, légèrement impressionniste, mérite plus d’intérêt notamment pour son traitement de la lumière. Après un pèlerinage à La Mecque qu'il accomplit le 2 avril 1929, il meurt Le 24 décembre de la même année à Paris et sera inhumé le 12 janvier 1930 à Bou-Saâda.

Bou-Saâda

Bou-Saâda mérite son nom plein de promesses; si le paradis est dans le ciel, certes il est au-dessus de ce pays, s'il est sur terre, il est au dessous de lui.
Ses femmes sont charmeuses par leurs paroles et leur beauté; coquettes dès leur premier âge, elles savent se parer, chanter et danser à ravir la raison...
Etienne Dinet, Le Désert

Dinet. Autoportrait

Elle s'appelait Nakhla, son sourire était doux comme l'aurore

et dans Bou-Saada on enviait celui qui possèderait cette rose parfumée.

Dans les vers qu'ils chantaient en son honneur, les poètes disaient:

Ô Nakhla, ta beauté resplendit comme le soleil !

Retire-toi, car deux soleils dessècheraient le monde.

Etienne Dinet, Le printemps des coeurs

 

Dinet. Claire de lune

Dinet. Prière

Calligraphie. Houa-Allah

Ne commets pas le pêché d'avarice, Ô Raouacha ! Le créateur t'a généreusement comblé d'exquises beautés, crois-tu que ce soit pour les dissimuler à tous les regards ? Le brodeur habile et patient, qui fait étinceler sur le cuir ou le velours des bouquets de fleurs d'or, se donnerait-il toute cette peine, si son oeuvre ne devait recevoir l'admiration du soleil et des yeux de la foule !

Mais il sait qu'elle resplendira devant eux sur les gestes du cavalier intrépide ou sur les selles et les harnachements des vainqueurs de l'air.

Etienne Dinet, Mirages

 

"Le jour où j'aurai faim, je t'implorerai et le jour où je serai rassasié, je te remercierai.

Qu'ai-je à faire avec les biens de ce monde ?

Je suis tel un voyageur qui s'étend à l'ombre d'un arbre, le soleil en tournant le rejoint et il quitte cet abri pour n'y plus revenir.

O Allah ! fais-moi mourir pauvre et ressuscite-moi dans les rangs des pauvres !  ".

Etienne Dinet, La vie de Mohammed, Prophète d'Allah

Oasisfle. Illustration

Tombeau de Dinet et son Testament

Liens:
http://www.diagnopsy.com/index_peinture.htm
http://www.artcyclopedia.com/artists/dinet_etienne.html
http://www.bou-saada.net/index.htm

    

Mohamed .Racim      Plan du site     Accueil